Festival Matonge-Europe : rencontre festive et culturelle entre l'Europe et l'Afrique à Ixelles

Du mercredi 5 au dimanche 9 juin se déroule le Festival Matonge-Europe.

Dans le cadre du Parcours d'artistes proposé par le Festival Matonge-Europe, mon attention s'est plus particulièrement posée sur l'exposition de photographies de Jean Goovaerts à la Galerie Lumières d'Afrique. Ce n'est pas la première fois que ce photographe expose à Ixelles, mais cette fois-ci, j'ai pris le temps d'aller y jeter un œil attentif et de poser quelques questions. Je ne fus pas déçue.

Les portraits en noir et blanc des habitants du quartier Matonge étaient présentés accompagnés de commentaires à la craie rouge. Les mots et les cadres assemblés de manière asymétrique sur le mur de la galerie donnaient un aspect dynamique intéressant. Le reflet de ce vieux quartier d'Ixelles, marqué par le mélange des cultures, le brassage des nationalités, qui ne se cantonnent plus à l'idée que seuls les Congolais y avaient élu domicile (depuis leur arrivée dans les années 1960).

Ce projet de photographies a démarré en 2010 et se poursuivra encore, notamment par la publication d'un livre. En effet, Matonge est un lieu à part, loin d'être un ghetto, il offre au contraire un caractère marqué par la diversité. C'est ce qui fait sa qualité. Ne serait-ce pas justement un modèle à proposer ailleurs, d'autres communes bruxelloises ?

Coryse Mwape /24 juin 2013

Retour à l'accueil